Dialogue de femmes aux Amériques : Interview de Ruth Kneass

En ce moment à la Gallery S. Bensimon, l’exposition de Gabriela Horvat & Ruth Kneass.

La semaine dernière nous vous présentions brièvement ces deux merveilleuses artistes, cette semaine, nous avons interviewé Ruth qui nous explique dans le détail son travail et son rapport à la nature. 

Comment as-tu connu la Gallery S. Bensimon ?

J’ai eu la chance de rencontrer Serge grâce à une amie, Catherine De Chabaneix. Catherine collectionne mon travail et a écrit un article sur moi dans le magazine Côté Ouest. Elle a pensé que mon travail intéresserait Serge et surtout que je pourrais partager avec lui ma passion pour l’art et la nature. Rencontrer Serge (en septembre 2011) fut comme une révélation. Après qu’il ait vu mon travail, mes sculptures et mes bijoux, il m’a proposé d’exposer mon travail dans sa galerie ! C’est ma première exposition en dehors des Etats-Unis. J’ai commencé à travailler dessus en retournant en Californie. J’ai travaillé en parallèle sur certaines pièces que Serge aimait particulièrement tout en développant de nouvelles créations avec de la feuille d’or et de la feuille d’acier. J’ai passé les 18 derniers mois au studio et à la plage à rêver à créer des œuvres en Californie spécialement pour Paris.

Où trouves-tu ton inspiration ?

Je trouve mon inspiration dans les phases de la lune, les marées basses, la côte Californienne,  la musique, la science, le cinéma et dans la tapisserie globale de toutes les formes d’art. L’océan est mon collaborateur en quelque sorte. J’ai passé des jours à rechercher le sublime, du bois et de la pierre mais il faut qu’ils aient des formes spécifiques.

Quelle est ta relation avec la nature ?

Je vénère le monde naturel. Une grande partie de mon contentement est trouvée seule, en harmonie avec les éléments, la marche, la danse, la prière, l’écoute de mon cœur et aussi avec la terre mère.

Tu as rencontré Gabriela Horvat le jour du vernissage…

Oui ! C’est un pur enchantement. Je savais que nos chemins devaient se croiser. Elle est brillante et belle, c’est une force de la nature. Les premiers mots qu’elle m’a adressé, c’était pour exprimer son amour profond pour mes mobiles. Nous serons amies pour toujours, merci à Serge.

Quel est le symbolisme de tes bijoux ? Est-ce comme une équation : nature + bijoux + esthétique + esprit + corps ?

Mes bijoux sont les extensions directes de mes sculptures. Quand je crée mes bijoux, je poursuis le simple et le sublime. Je veux que mes créations permettent aux formes naturelles d’émettre leur propre et subtile énergie. Lorsque je trouve des petites pièces en bois, je les reproduis en argent, en bronze, ou en or. Chaque pièce coulée est gravée à la main pour refléter dans les moindres détails l’originale.

mobil ruth kneass

bijoux ruth kneass bensimon

bensimon ruth kneass

Publicités
Comments
2 Responses to “Dialogue de femmes aux Amériques : Interview de Ruth Kneass”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] Retrouvez l’interview de Ruth Kneass juste ici […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :